Menu Principal

Jeu responsable : comment bien protéger nos mineurs ?

On n’y pense pas toujours, mais quand on devient adulte, on oublie soudainement à quel point les interdictions étaient pesantes lorsque l’on était enfant. Combien d’entre nous n’ont jamais souhaité devenir adulte, rien que pour le fait de pouvoir faire (en théorie) « ce qu’il veut, quand il veut » ? Pourtant, il est des interdictions qui sont importantes à garder en tête pour éviter de tomber dans des pièges ou empêcher les autres de tomber dedans. Les jeux d’argent en font partie. En tant qu’adulte, nous avons un rôle à jouer pour devenir un joueur responsable et accompli.

Le premier réflexe, c’est de protéger les mineurs des jeux d’argent. Pourquoi ?

Dans la loi, il est inscrit que les mineurs n’ont pas le droit de jouer à des jeux d’argent avant l’âge de la majorité légale. Ce n’est donc pas une question de jugement et même si votre enfant ou votre neveu semble mature, tant qu’il joue avec de l’argent, il est dans l’illégalité. Et bien souvent, ce sont les responsables légaux qui écopent des sanctions prévues par la loi…

D’où l’importance de ne pas faire jouer un mineur, même sur votre compte. En effet, au-delà d’une dimension légale, il y a une dimension morale. Lorsque vous jouez votre argent sur les jeux de casino ou les paris sportifs, en tant que personne majeure, vous êtes responsable de vos actes et vous avez la notion de l’argent. Un mineur n’a pas encore assez de maturité ou/et de discernement pour jouer des sommes d’argent sur des jeux. Le côté ludique est associé à l’argent facile à gagner et les repères de l’enfant/ l’adolescent peuvent être gravement faussés.

En effet, s’il joue avant sa majorité avec de l’argent qui n’est pas à lui, le mineur peut reproduire ces comportements dangereux une fois devenu adulte. S’il a grandi sans avoir la notion d’argent durement gagné, il n’en aura pas le sens et pourra dépenser bien au-dessus de ses moyens ! A partir de là, il s’expose non seulement au risque de surendettement, mais aussi au risque d’addiction. A force de vouloir gagner de l’argent, il perdra des sommes colossales et il deviendra de plus en plus compliqué de se remettre à flot.

Il faut ainsi protéger le mineur de soi-même. Comment peut-on agir ?

Pour pouvoir faire face à cette potentielle menace (car c’est bien connu, tout ce qui est interdit attire forcément), notre guide casino ne vous laisse pas seul. Voici quelques conseils qui vous permettront d’aborder ce sujet avec les mineurs sans fermer la communication.

Il faut pouvoir en parler ouvertement. Ne croyez pas qu’il est trop jeune pour entendre ce que vous avez à dire et n’oubliez pas d’adopter un ton amical et non répressif ! Si vous êtes vous-même un joueur, précisez pourquoi vous jouez et que vous avez des limites que vous vous êtes vous-même posées. Cependant, ne vantez pas vos exploits ou vos gains, ils pourraient se transformer en invitation à jouer dans la tête d’un mineur.

Aussi, si vous utilisez un ordinateur familial, veillez à ce qu’il soit dans un lieu de passage pour éviter les navigations dissimulées ! Si vous jouez sur un casino depuis cet ordinateur, alors ne gardez pas en mémoire vos identifiants et votre mot de passe, pour éviter de tenter le mineur de se connecter sans votre permission. Pour souligner cette mesure, vous pourrez bien entendu installer un filtre parental.