Les dessous de la faillite du Trump Taj Mahal Casino

Dimanche, 23 Octobre 2016

Le candidat républicain à la Maison Blanche, Donald Trump, essuie les casseroles en tous genres depuis quelques semaines. Entre propos misogynes, racistes ou incestueux, le milliardaire mégalo, voit sa barque médiatique tanguer, mais cela ne semble pas pour autant ébranler sa volonté de succéder à Barack Obama. Avant la politique, Trump aimait investir dans des projets fous. C’est d’ailleurs sa marque de fabrique. Un immense casino fait partie de ces buildings géants qu’il faisait construire. Il est aujourd’hui en totale banqueroute.

Le Trump Taj Mahal Casino : les chroniques d’un fiasco

S’il se voit Président des États-Unis pour aider le peuple américain, il a plutôt plongé ses anciens employés dans l’extrême précarité.

Difficile de décrire succinctement la personnalité de Donald Trump. Plus que par sa richesse ou sa notoriété, il est surtout défini par ses célèbres phrases polémiques. Par exemple, le 11 septembre 2001, lors de la tragique catastrophe du World Trade Center qui a tué près de 3 000 personnes et traumatisé le monde entier, Trump a tenu à préciser que la Trump Tower était redevenue le plus grand bâtiment de Manhattan, puisque le World Trade Center, qui la supplantait, n’était plus.

Malgré les arguments qu’il propose aux Américains pour « make America great again » (en français, « faire de nouveau de l’Amérique un grand pays »), il semblerait qu’il n’attache aucune espèce d’importance aux catastrophes humaines ou sociales. L’exemple le plus récent est bien entendu la faillite du casino qu’il a fait construire en 1990.

«On ne compte pas moins de 4 dépôts de bilan venant du casino en lui-même ou de sa maison-mère, en 26 ans.»

Le magnat des affaires a fait construire le Trump Taj Mahal casino, et l’appelait sobrement « huitième merveille du monde ». On pourrait se dire que 26 ans, pour un casino de cette ampleur, c’est plutôt la marque d’une belle longévité. Cependant, la réalité est tout autre. Inauguré de manière magistrale, l’établissement a éprouvé des difficultés financières importantes seulement un an plus tard. Cela a signé le début des déboires que le casino a essuyés.

On ne compte pas moins de 4 dépôts de bilan venant du casino en lui-même ou de sa maison-mère, en 26 ans. Son ami richissime Carl Icahn a racheté l’établissement en 2014, mais n’a pas réussi à éponger les dettes monumentales accumulées au cours des années. Le casino a définitivement fermé ses portes le lundi 10 octobre 2016.

Les dégâts auraient pu être limités si le candidat à la Maison Blanche n’avait pas fait preuve de son entêtement légendaire. Encore aujourd’hui, il clame à qui veut l’écouter qu’il n’y aucune raison que l’établissement ferme, et qu’un accord aurait dû être trouvé pour redresser la situation économique du casino.

Plus qu’une faillite, un désastre social

À Atlantic City, c’est le chaos. 3 000 employés sont aujourd’hui au chômage, ce qui porte à 11 000 le nombre de salariés de casino ayant perdu leur emploi dans la ville depuis 2014. Atlantic City compte maintenant 7 casinos.

Pourtant, les travailleurs avaient déjà tiré la sonnette d’alarme bien avant cette décision qui met un point final à ce bâtiment à l’architecture indienne. Depuis juillet dernier, ils sont en grève. Ils n’étaient pas d’accord avec l’énième plan de restructuration que le tribunal des banqueroutes avait signé, puisqu’il annulait la convention collective.

Cette convention prévoyait de fournir une couverture santé et une caisse de retraite que le casino devait financer. En plus de cette suppression d’une protection sociale indispensable au bien-être des employés, leur rémunération a fortement été réduite pour combler le déficit désormais irrattrapable de la comptabilité du casino.

Si on a du mal à pleurer sur la perte de millions de dollars qu’ont essuyée Trump et Icahn, nos pensées vont aux salariés du casino qui perdent bien plus qu’un emploi. Un témoignage rapporte en effet qu’une employée a perdu son mari récemment, emporté par un cancer qui aurait pu être détecté et soigné à temps sans cet imbroglio financier qui l’a privée de couverture médicale. L’histoire de chacun de ces grévistes, et maintenant chômeurs, est accablante.

La page sera peut-être dure à tourner, mais au vu de la gestion du casino, gageons que si Trump doit devenir président des Etats-Unis, il apprendra des erreurs du passé en gagnant en humilité.

🏆 Top Casinos
Cresus Casino
  • Bonus 300 €/$/CHF
  • + de 1 000 jeux
  • Top 3 logiciels
Jouer
Wild Sultan Casino
  • Bonus 500 €
  • Casino Mobile
  • Multi logiciel
Jouer
Casino Extra
  • Bonus - 350 €
  • + de 500 jeux
  • Multi logiciels
Jouer
Lucky31 Casino
  • Bonus - 131€
  • + de 300 jeux
  • Logiciel Betsoft
Jouer
DublinBet
  • Bonus - 300 €
  • Casino live
  • Multi logiciels
Jouer
🎓 CASINO ACADEMY

Envie de profiter de bonus 100% exclusifs et des 7 conseils de la « Casino Academy » PENSÉS PAR LES JOUEURS POUR LES JOUEURS ? Renseignez votre nom et email ci-dessous sans plus attendre !

💥 Le Casino du mois
  • 1200 €/$/CHF en guise de bienvenue
  • ❤ Ludothèque avec plus de 400 jeux
  • ❤ Diversité et rapidité des paiements
Jouer maintenant