Facebook et les casinos : la machine est en route.

Lundi, 6 Août 2012

L’empire Facebook compte aujourd’hui des millions d’utilisateurs à travers le monde. Mais avec l’apparition de concurrents de plus en plus agressifs, le réseau social voit ses parts de marché diminuer. Facebook doit donc redoubler d’efforts pour attirer de nouveaux internautes mais surtout conserver ceux qui sont déjà inscrit. Et pour cela, Mark Zuckerberg peut compter sur une équipe marketing de choc qui n’est jamais à court d’idées.

Après avoir intégré dans son interface tout un tas de mini jeux dont un poker texas hold’em, Facebook a eu la brillante idée de se lancer dans l’activité de « jeux d’argent en ligne ». Ce qui n’est pas pour plaire à tout le monde. Pour l’instant à l’étape de projet, cette idée ne fait pas l’unanimité.

C’est en Grande-Bretagne que Facebook a lancé sa phase de test. Il est évident que ce n’est pas aux Etats-Unis que cela aurait pu voir le jour, en tout cas pas pour le moment, du fait de leur politique assez restrictive en matière de jeux d’argent online. La Grande-Bretagne, étant assez souple dans ce milieu, n’a pas émis de désaccord. Mais désormais, même en France, lorsque vous tapez le mot « Roulette » dans la barre de recherche Facebook, prévue à l’origine pour trouver vos amis, il apparait plusieurs applications liées au jeu de casino. En quelques clics, vous l’aurez installée et pourrez facilement jouer.

Pour le moment, il n’est pas encore question de faire des gains avec ces jeux mais il y a déjà une notion d’argent réel puisque dans certains jeux, il est tout à fait possible d’acheter des jetons pour augmenter sa balance par exemple. Et la machine est bien rodée, puisque une autre façon pour obtenir plus de jetons est d’inviter vos amis à jouer avec vous, c’est donc un effet de pyramide que Facebook met en place afin de pouvoir attirer un maximum de joueur et les captiver.

Pour l’instant, les experts s’accordent à dire que ces applications de jeux d’argent pourraient vite créer des débordements chez les jeunes qui sont, rappelons le, le public numéro 1 de Facebook. Les comportements de jeu compulsifs sont en augmentation chez les jeunes utilisateurs et même si cela aujourd’hui n’affecte pas directement leur vie sociale, cette addiction grandissante pourrait vite prendre le dessus et faire de ces jeunes, des « drogués du jeu ». Facebook s’en défend, en disant que tous ces jeux n’ont rien à voir avec les jeux de casinos puisque les utilisateurs ne peuvent pas engendrer de gain réel. Certes, cela est tout à fait vrai, pour le moment. Mais la dépendance est ailleurs. En effet, ces jeunes utilisateurs veulent, en poussant les résultats au maximum, se comparer avec leurs amis, devenir les meilleurs dans ces disciplines de jeux d’argent sur le réseau social où vous avez des classements pour les valoriser. C’est cela qui créer la dépendance.

Si les parents et les politiques aujourd’hui crient à la dérive de Facebook, la société, elle, et ses partenaires indiquent que ces jeux ne sont qu’une manière ludique et interactive de distraire cette jeunesse.

Alors allons nous laissé nos enfants entrer dans les casinos par la « petite porte » alors que nous leurs avons défendu jusque maintenant ? Facebook nous répondra bientôt.

🏆 Top Casinos
Cresus Casino
  • Bonus 300 €/$/CHF
  • + de 1 000 jeux
  • Top 3 logiciels
Jouer
Wild Sultan Casino
  • Bonus 500 €
  • Casino Mobile
  • Multi logiciel
Jouer
Casino Extra
  • Bonus - 350 €
  • + de 500 jeux
  • Multi logiciels
Jouer
Lucky31 Casino
  • Bonus - 131€
  • + de 300 jeux
  • Logiciel Betsoft
Jouer
DublinBet
  • Bonus - 300 €
  • Casino live
  • Multi logiciels
Jouer
🎓 CASINO ACADEMY

Envie de profiter de bonus 100% exclusifs et des 7 conseils de la « Casino Academy » PENSÉS PAR LES JOUEURS POUR LES JOUEURS ? Renseignez votre nom et email ci-dessous sans plus attendre !

💥 Le Casino du mois
  • 1200 €/$/CHF en guise de bienvenue
  • ❤ Ludothèque avec plus de 400 jeux
  • ❤ Diversité et rapidité des paiements
Jouer maintenant