Il reçoit 1 million par erreur sur son compte : son incroyable histoire

Avez-vous entendu parler de cette histoire folle qui s’est déroulée Outre-Manche ? Un homme s’est vu mystérieusement crédité, de manière régulière, des milliers et des milliers de livres sterling, pour un montant total d’un million d’euros en 2 ans. Découvrez le pourquoi du comment et les conséquences de cette erreur sur la vie du bénéficiaire dans cet article.

Retour sur une histoire édifiante

casino rubicon

Non, ce n’est pas le scénario d’un film hollywoodien que nous nous apprêtons à vous raconter, mais bien l’histoire réelle de Sandeep Singh, ce jeune indo-britannique de 34 ans qui vivait paisiblement de son petit commerce de vente de boissons dans une petite ville anglaise.

Un beau jour, Singh a voulu installer un distributeur de billets dans son magasin, afin de permettre à sa clientèle de retirer de l’argent contant pour régler les achats et consommations. Il a donc fait appel à l’entreprise de solution de paiement DC Payment LTD.

L’accord était simple : Singh remplirait la machine avec les recettes de son magasin, et obtiendrait ensuite un remboursement de la part de DC Payment, directement sur son compte bancaire.

Et c’est là que les ennuis commencèrent… Entre octobre 2014 et le même mois de l’année 2016, l’entreprise aurait crédité plus d’un million d’euros par erreur. A qui pensaient-ils donner l’argent ? Au casino Rubicon de Wolverhampton, petite maison de jeu du centre de l’Angleterre, près de Birmingham.

Singh a rapidement compris qu’il y avait là une anomalie, mais n’a mentionné qu’avec très peu d’enthousiasme qu’il n’avait rien à voir avec le casino auprès de DC payment. Il a donc continué, au fil des mois, à empocher l’argent sans que le fournisseur de paiement ne réalise la nature ou l’ampleur des dégâts.

Que dit la législation à ce sujet ?

Avec un million d’euros, à vous les voyages de rêves, les villas de luxe et les voitures de sport. Et bien notre ami Sandeep, lui, s’est plutôt bien tenu !

Il n’a, en effet, pas dépensé la totalité de la somme comme vous auriez pu le penser. Bien au contraire… Après avoir acheté une petite maison à 100.000€ en Inde, et dépensé 300.000€ sur 2 ans, le commerçant avait gardé de côté 600.000€, soit les 2/3 du montant total. Peut-être avait-il pressenti qu’un jour, DC Payment viendrait récupérer le reliquat…

« Un homme s’est vu mystérieusement crédité de manière régulière de milliers et milliers de livres sterling, pour un montant total d’un million d’euros en 2 ans. »
justice casino

C’est d’ailleurs bien ce qu’il s’est passé… mais l’affaire est, malheureusement pour lui, allée bien plus loin. Lorsque le prestataire de paiement s’est, en effet, rendu compte de son erreur, ils ont cherché à contacter Singh, mais ce dernier avait fermé boutique - vous comprenez bien pourquoi… - et était alors introuvable.

L’entreprise a donc été contrainte à porter plainte, après avoir bloqué tous les versements à venir. Après un procès ayant duré 1 an, la sentence est tombée le mois dernier : Singh est condamné à 1 an de prison ferme. Pourquoi ? Il est simplement interdit de ne pas signaler clairement ce genre d’erreur à la banque, et surtout de dépenser ne serait-ce qu’un centime d’une somme ne vous étant pas destinée.

Bon à savoir si cela devait vous arriver. Le jeune Anglais, quant à lui, fera appel et espère voir sa peine transposée en sursis.

Qui n’aurait pas été tenté par 1 million d’euros ? Si vous souhaitez essayer de les obtenir, la meilleure solution reste certainement de tenter votre chance sur Royal Vegas. En plus, vous commencez immédiatement par recevoir un bonus de 1200€ et 30 tours gratuits : Que demander de mieux ?
Et si les jeux d’argent pouvaient sauver notre planète ?