En France, qui régule les jeux d’argent en ligne ?

En France, l’ARJEL est l’autorité administrative indépendante dont la mission est de contrôler les jeux d’argent sur internet sur le territoire hexagonal. Fondée en 2010, l’ARJEL distribue des licences de jeu chaque année à des opérateurs étrangers. Malgré tout, il existe un certain flou juridique autour des jeux en ligne sur le territoire français. On notera également que la position du gouvernement français est contraire aux principes et recommandations de l’Union Européenne. Un casino virtuel est-il vraiment autorisé à exercer sur le marché français ? Quelles sont les autres alternatives qui existent pour les joueurs et parieurs en ligne ?

Quelques informations importantes sur la licence française

L’ARJEL n’est autorisée qu’à réguler les jeux suivants : le pari hippique, le pari sportif et le jeu de cercle (en d’autres termes le poker en ligne). Cette dernière ne régule pas les sites de jeux de casino sur internet. Ils ne sont donc pas autorisés sur le marché français. Le rôle de l’ARJEL est d’assurer la protection des joueurs bien évidemment, mais aussi de décerner des agréments aux opérateurs qui respectent des critères bien précis et s’assurent du respect de leurs obligations. Par le biais de l’ARJEL, le gouvernement français combat aussi les fraudes, le blanchiment d’argent et la cybercriminalité. Du fait qu’il n’existe aucune accréditation pour les établissements de jeux de casino virtuels sur le territoire français, cela ne sert à rien de s’attarder sur le sujet.

Crédibilité et éligibilité de la licence française

Il n’est officiellement pas légal de parier aux jeux de casino online dans l’Hexagone à l’heure actuelle. En effet, même si des casinos virtuels proposent bel et bien leurs services aux passionnés français de jeux de casino dans la langue de Molière, ces derniers ne disposent pas de licence française. En réalité, la licence qu’ils possèdent a été délivrée par un organisme de régulation étranger, souvent européen. S’ils ne sont donc pas en conformité avec la loi française, ils s’alignent tout de même avec le droit européen. Reste à savoir ce que risquent les joueurs français lorsqu’ils parient sur un site en français ne possédant pas de licence ARJEL.

En réalité, ils ne risquent pas grand-chose, le droit pénal de notre pays ne condamnant que les organisateurs de jeux, en d’autres mots, les opérateurs. Il existe des casinos virtuels en français, sécurisés, fiables et dignes de confiance. Vous les trouverez justement sur notre guide. Par contre, il est clair que vous devez absolument éviter de miser sur un casino en ligne figurant sur la liste noire : en jouant sur de tels sites, vous prenez le risque de ne jamais pouvoir retirer vos gains. Et si cela arrive véritablement, vous n’aurez aucun recours pour assurer votre défense.

Ce que vous devez aussi savoir

Parmi les pays proposant des autorisations en Europe, vous trouverez ceux qui figurent dans la liste ci-dessous: